ASSOCIATION NATIONALE DES ÉLUS DE LA MONTAGNE
7, rue de Bourgogne - 75007 PARIS
Tél. 01 45 22 15 13 - Twitter @AnemMontagne - contact@anem.org

32e congrès les 13 et 14 octobre 2016
Saint-Dié-des-Vosges-Gérardmer (Vosges)

 

Cette année, deux communes vosgiennes Saint-Dié-des-Vosges et Gérardmer accueilleront le 32e congrès des élus de la montagne et seront des lieux de rencontres, de débats et de convivialité entre élus, experts et forces vives de la montagne.
 


 

         

Jeudi 13 octobre – Saint-Dié-des-Vosges
14h00 /  La montagne dispose-t-elle de l’ensemble de ses atouts en matière touristique ?

Si la montagne présente une offre touristique comparable à nulle autre (le ski et les sports d’hiver), avec plus de 55 millions de journées-skieurs, dont 70 % de clients français, son potentiel et sa vocation vont bien au-delà de ce produit phare. Le nombre de ses atouts, notamment la richesse de son patrimoine naturel (paysages, faune et flore) mais aussi industriel et architectural, lui donne vocation à accueillir des touristes 365 jours par an qu’il s’agisse de familles, de randonneurs, de scolaires ou d’autres touristes… venus du monde entier.
Dans un contexte concurrentiel exacerbé, la montagne offre-t-elle une qualité d’accueil à la hauteur des attentes de la clientèle : simplicité d’accès et diversité des produits, cohérence des destinations au niveau régional, départemental et local, « empreinte numérique de la marque », transports, langues, hébergement… ? Comment permettre aux acteurs locaux, notamment aux saisonniers, de s’adapter aux nouvelles exigences ? Le tourisme social et les classes de découverte ont-ils un avenir ? Sur le plan de la promotion touristique, les communes disposent elles des instruments adaptés aux enjeux de leur territoire ?

16h30 / Pour une couverture numérique intégrale du territoire
Le gouvernement poursuit son objectif d’une couverture intégrale du territoire national en très haut débit fixe pour 2022 via principalement la fibre optique. S’agissant de la téléphonie mobile, l’ensemble des communes devront être couvertes en 2G et 3G avant la fin 2017 et en 4G avant 2024.
Quel est le niveau d’équipement de la montagne aujourd’hui et quel sera-t-il réellement demain ? À quelle échéance et selon quelles modalités les zones blanches et grises de la téléphonie mobile seront-elles résorbées ? Le très haut débit fixe et mobile pour tous en montagne, c’est pour quand ? Avec quelles technologies, quels financements ?
L’ensemble de la population est-elle en capacité de s’approprier les multiples usages issus de la révolution numérique ? Des actions d’information et d’accompagnement à l’utilisation des outils numériques sont nécessaires. Qui est en mesure de les assurer et sur qui s’appuyer : les collectivités territoriales, les personnes publiques ou privées en charge d’une mission de service public d’aménagement du territoire implantées en montagne ?


Vendredi 14 octobre - Gérardmer
10h00 / L’acte II de la loi montagne pour un nouveau pacte avec la nation

Le projet de loi de modernisation, de développement et de protection des territoires de montagne, rédigé par le gouvernement et l’ANEM, est débattu au Parlement et devrait être adopté en fin d’année. Ce texte, qui conforte les principes fondamentaux de la loi de 1985 (spécificité, solidarité, adaptation, expérimentation…), est l’aboutissement d’un processus de longue haleine alimenté avec constance par les élus soucieux de renouveler certains outils de la loi montagne pour être en phase avec les défis actuels et futurs de la société (tels que numérisation ou changement climatique). Pour élaborer un nouveau pacte avec la nation, les élus de la montagne ont revisité toutes les problématiques, de la reconnaissance institutionnelle à la vie quotidienne, en passant par l’activité économique et les services au public, sans oublier les finances, et relayé les aspirations de l’ensemble des acteurs de la montagne.
Avec la participation de ses principaux promoteurs et du ministre référent, cette table-ronde fera une première analyse à mi-parcours du débat parlementaire et identifiera les éventuels ajustements ou correctifs à apporter d’ici l’adoption définitive de la loi.

 

Lire le communiqué >>>

VIDEOS
DISCOURS
MOTIONS
Communiqué de presse
PROGRAMME
FLUX RSS
Partager :
Crédits et mentions légales